BLACK FRIDAY jusqu'à 30% de réduction sur plus de 200 articles

Rosso Conero DOCG"Cùmaro"Riserva 2018 Umani Ronchi

Rosso Conero DOCG"Cùmaro"Riserva 2018 Umani Ronchi

Prix normal
€19,30
Prix réduit
€19,30
Prix normal
€24,30
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Cúmaro vient du grec komaros qui signifie arbousier, un arbuste à feuilles persistantes typique des bois du Monte Conero, où poussent les raisins de ce vin. Grâce à une sélection très stricte des raisins au domaine et à l'utilisation de techniques modernes de vinification et d'élevage, il sait mettre en valeur un territoire proche de la mer et très calcaire et un cépage de caractère comme le Montepulciano. Cumaro est l'heureux résultat d'un grand engagement visant à promouvoir la viticulture locale : depuis le début de son histoire, en effet, la cave Umani Ronchi s'est distinguée comme un grand interprète de l'un des vins les plus représentatifs de la région des Marches, le Conero vin rouge. Pour cette raison, la plupart des vignobles appartenant à la société Umani Ronchi (environ 200 hectares divisés en 10 parcelles) sont consacrés à la valorisation du terroir et des vignes indigènes des Marches.

  • Caractéristiques : Rouge rubis profond aux reflets grenat, le nez offre un bouquet intense où un joli fruité mûr de prune, de cassis et de griotte émerge immédiatement sur un fond épicé de poivre noir, de vanille et de tabac. En bouche, il est doux et enveloppant, avec des tanins bien fondus et une agréable finale chocolatée.
  • Accords : Tout au long du repas, il accompagne à merveille les viandes rouges rares, les gibiers à plumes et les fromages affinés.

Fiche technique

TAILLE: Bouteilles de 0,75 L.

ORIGINE: Marches.

VIGNES: 100% Montepulciano.

GRADATION: 13,5% vol.

LA TEMPÉRATURE DE SERVICE: Température entre 12/18C..

MÉTHODE DE STOCKAGE: dans un endroit frais à l'abri du soleil.

PRODUCTEUR: Umani Ronchi Spa Winery - Osimo (AN).

REMARQUES SPÉCIFIQUES: Contient des sulfites.

Histoire d'Umani Ronchi

Umani Ronchi est né il y a plus de 60 ans à Cupramontana, où bat le cœur du Verdicchio Classico, pour ensuite explorer de nombreuses autres régions de la terre adriatique. C'est Gino Umani Ronchi qui commence à écrire notre histoire. Pour ce faire, elle crée une petite ferme dans la région des Marches. Quelques années plus tard, Roberto Bianchi, un entrepreneur en bâtiment d'Ancône passionné par l'agriculture, et son gendre Massimo Bernetti, récemment diplômé en sciences politiques, entrent dans cette petite entreprise, avec la perspective d'une carrière diplomatique L'histoire d'Umani Ronchi commence à la fin des années 1950, lorsque Gino Umani Ronchi donne vie à une petite ferme dans la région des Marches, à Cupramontana, terre du Verdicchio Classico. Quelques années plus tard, l'entreprise a été reprise par la famille Bianchi-Bernetti qui a acquis la marque, ainsi que la propriété, apportant une nouvelle impulsion entrepreneuriale en guise de dot. Le 4 janvier 1968, la transformation en cave a lieu et un an plus tard, l'entreprise et le siège administratif sont transférés à Osimo, où la cave pour la vinification du Rosso Conero est inaugurée. Dans la même période, la cave de Castelbellino a été renforcée, déjà dédiée à la transformation du Verdicchio. La direction de l'entreprise est sous la responsabilité de Massimo Bernetti, qui poursuit trois macro-objectifs avec vision, prévoyance et esprit d'entreprise : développer la commercialisation des vins sur les marchés étrangers, notamment l'Allemagne et l'Angleterre ; augmenter la production en ajoutant Rosso Conero à Verdicchio; augmenter la superficie agricole de l'entreprise, qui atteindra progressivement plus de 200 hectares de vignes entre les Marches et les Abruzzes. Au cours de ces mêmes années, Massimo Bernetti a décidé de travailler sur toute la chaîne de production, de l'améliorer d'un point de vue qualitatif et d'élargir l'offre en commençant par les vins rouges, en particulier le Rosso Conero. En 1982, nous assistons au premier millésime de San Lorenzo, et en 1985, le Cumaro est né. Verdicchio est également renouvelé par l'isolement des vignobles individuels et des réserves : Casal di Serra est né en 1983, et 1985 est la première récolte de Verdicchio Villa Bianchi. Nous arrivons au début des années 90, lorsque Massimo Bernetti, flanqué de son fils Michele, fraîchement diplômé en économie et commerce à Ancône, et avec une expérience à Londres au service commercial de l'agence d'importation qui suit la distribution des vins Umani Ronchi dans le Royaume-Uni, décide de lancer des recherches sur les techniques agronomiques et œnologiques les plus avancées, également grâce à des collaborations avec des experts d'importants centres d'études universitaires..

À quoi ressemblait notre passé, à quoi ressemblera notre avenir

L'histoire d'Umani Ronchi commence à la fin des années 1950, lorsque Gino Umani Ronchi donne vie à une petite ferme dans la région des Marches, à Cupramontana, terre du Verdicchio Classico. Quelques années plus tard, l'entreprise a été reprise par la famille Bianchi-Bernetti qui a acquis la marque, ainsi que la propriété, apportant une nouvelle impulsion entrepreneuriale en guise de dot. Le 4 janvier 1968, la transformation en cave a lieu et un an plus tard, l'entreprise et le siège administratif sont transférés à Osimo, où la cave pour la vinification du Rosso Conero est inaugurée. Dans la même période, la cave de Castelbellino a été renforcée, déjà dédiée à la transformation du Verdicchio.

De Massimo Bernetti, à son fils Michele

La direction de l'entreprise est assurée par Massimo Bernetti, qui poursuit trois macro-objectifs avec vision, prévoyance et esprit d'entreprise : développer la commercialisation des vins sur les marchés étrangers, notamment l'Allemagne et l'Angleterre ; augmenter la production en ajoutant Rosso Conero à Verdicchio; augmenter la superficie agricole de l'entreprise, qui atteindra progressivement plus de 200 hectares de vignes entre les Marches et les Abruzzes. Au cours de ces mêmes années, Massimo Bernetti a décidé de travailler sur toute la chaîne de production, de l'améliorer d'un point de vue qualitatif et d'élargir l'offre en commençant par les vins rouges, en particulier le Rosso Conero. En 1982, nous assistons au premier millésime de San Lorenzo, et en 1985, le Cumaro est né. Verdicchio est également renouvelé par l'isolement des vignobles individuels et des réserves : Casal di Serra est né en 1983, et 1985 est la première récolte de Verdicchio Villa Bianchi. Nous arrivons au début des années 90, lorsque Massimo Bernetti, flanqué de son fils Michele, fraîchement diplômé en économie et commerce à Ancône, et avec une expérience à Londres au service commercial de l'agence d'importation qui suit la distribution des vins Umani Ronchi dans le Royaume-Uni, décide de lancer des recherches sur les techniques agronomiques et œnologiques les plus avancées, également grâce à des collaborations avec des experts d'importants centres d'études universitaires.

La saison de Michèle

Ainsi commence la saison de Michele qui, regardant au-delà des frontières régionales, décide de faire appel à la précieuse collaboration de l'œnologue Giacomo Tachis, connu pour avoir créé des vins tels que Solaia et Sassicaia. De cette collaboration, en 1994, naît Pelago, fruit d'une recherche approfondie sur les cépages internationaux et leur intégration dans le terroir, et lauréat de l'International Wine Challenge à Londres. Le prix du meilleur vin rouge du monde l'amène à la une des journaux nationaux et internationaux les plus importants. Peu de temps après, il a été inclus par le magazine Wine Enthusiast, parmi les 100 meilleurs vins de 1998, avec une note de 97/100. 2000 est l'année du nouveau chai à barriques pour l'affinage des vins : un projet architectural et culturel qui s'inscrit dans un plan de rénovation plus large de la cave d'Osimo. Une œuvre architecturale qui révèle une fois de plus l'ouverture à la recherche et à l'innovation. Michele, avec ses techniciens, effectue un travail de raffinement stylistique continu sur les vins, qui se traduit par la création de nouveaux produits et le soin scrupuleux des étiquettes existantes. Un travail pour perfectionner la collection Umani Ronchi, dans un marché national et international extrêmement difficile et concurrentiel, où il faut se différencier, et où le mot d'ordre est de rechercher la qualité sans médiation. La Médaille d'Or Decanter à Cùmaro 2004 et le titre de Vin Blanc de l'Année décerné par Gambero Rosso à Verdicchio Vecchie Vigne 2009, représentent les confirmations les plus récentes d'un travail minutieux aux racines lointaines. Michele conjugue aujourd'hui son engagement plus strictement technique et managérial avec le développement des marchés étrangers. Ainsi, Umani Ronchi est devenue une véritable marque internationale, symbole de l'excellence œnologique italienne. En 2015, Michele Bernetti a été choisie comme ambassadrice des marques de vin dans le monde à l'occasion de l'exposition de Milan. Parallèlement à cette importante reconnaissance, Umani Ronchi est sur le point d'achever la conversion et la certification biologique de tous les vignobles. En 2020, Umani Ronchi est dans la liste Top du Wine Spectator, parmi les 34 meilleurs vignobles d'Italie.lia.